C à vous

C à vous

C à vous
  • Accueil
  • News(268)
  • Photos(15)
  • Vidéos(45)
  • Présentateurs
  • Vos commentaires
  • Diffusions
  • Replay

Alessandra Sublet: "Les talk-show, il n’y a pas de la place pour tout le monde"

29/08/2012 - 12h05
  • Partager sur :
  • 1
©
Ouf, la revoilà ! Figurez-vous que la pétillante Alessandra Sublet a hésité à reprendre les rênes de son magazine C à vous. Finalement, elle revient en jeune maman punchy, plus que ravie de son job. Pour Télé 7 Jours, elle dit tout sur son retour.

Le 17 mai, on vous a vue en larmes lors de la dernière émission avant votre congé maternité. Que s’est-il passé?

Je savais que je laissais l’émission entre de bonnes mains, celles de Daphné Burki. Mais j’étais frustrée de ne pas finir la saison et, surtout, je n’avais pas la moindre idée de ce que je ferais à la rentrée. L’idée de quitter cette équipe et de me retrouver dans l’incertitude professionnelle explique mes larmes.

En resignant pour C à vous, dont vous connaissez les rouages par cœur, c’était un moyen d’avoir l’esprit tranquille et d’être disponible pour votre fille, Charlie, née le 28 juin dernier?

Pas du tout ! Ma fille, c’est un bonheur, évidemment. Mais elle ne saurait être liée à une remise en cause professionnelle. Que je sois sur TF1 ou M6, elle s’en moque bien. Ce qu’elle veut, c’est son biberon !

Est-il vrai que vous avez hésité à resigner pour C à vous?

Oui. Je l’ai finalement fait début juillet. Mais je repars pour cette quatrième saison avec envie ! Dans ma carrière, sauf sur M6, je ne me suis jamais engagée pour plusieurs années. Certains trouvent ça réconfortant, pas moi. Je veux me sentir libre.

Vous auriez pu céder aux sirènes de la concurrence...

J’ai eu des propositions, mais c’est monnaie courante dans notre métier. J’ai surtout compris que ce n’était pas le moment de partir, parce qu’il n’y a rien de mieux ailleurs. En plus, à C à vous, on a réussi à créer une bande incroyable. Toutes les cinq minutes, il y en a un qui sort une connerie. 

Les chroniqueurs resteront donc les mêmes?

Presque. Jérémy Michalak ne peut être des nôtres les lundis et mardis, car il anime On demande qu’à en rire. Louise Ekland le remplace ces deux jours. La décoration du loft a été revue, les chroniques réorganisées. Et en cuisine nous accueillons une nouvelle chef, Farida.

Au même moment, sur d’autres chaînes, vous êtes concurrencée par Le Grand Journal, Jean-Marc Morandini, Florian Gazan et Cyril Hanouna. Trop de talk-shows tue le talk-show, non?

On ne va pas se mentir, il n’y a pas de la place pour tout le monde. Je vais garder un œil attentif sur l’émission de Cyril Hanouna, sur Direct 8. J’apprécie sa spontanéité et sa déconne, qui sont aussi nos marques de fabrique. Je lui souhaite plein de bonnes choses, mais c’est un concurrent. Alors je le préviens, de notre côté, on a la niaque!

En juillet 2008, alors que PPDA venait d’être remercié de TF1, vous nous avez dit : "Nous portons tous une date de péremption sur le front"...

Oui. Comme ces belles boîtes de conserve qu’on garde pour leur aspect esthétique. Mais à l’intérieur, avec le temps, ça pourrit! Je finirai peut-être comme elles. J’ai compris qu’il fallait réfléchir à la suite.

Vous envisagez autre chose que l’animation?

Oui, entre autres. Mon compagnon, producteur de cinéma, est à l’origine du projet du film Belle et Sébastien. Or nous formons ensemble une famille recomposée de… chiens! Moi avec mon jack, lui avec son golden. Ça nous a donné envie de raconter des histoires et nous sommes en train de réaliser un dessin animé.

Vous avez votre propre société de production. Et pas de velléités à produire pour la télé?

J’avais besoin d’apprendre. Avec C à vous, j’ai compris les rouages de la production, comment choisir et gérer son équipe notamment. Aujourd’hui, je peux me lancer en coproduction avec Pierre-Antoine, producteur du talk-shows. On a plein de projets pour France 5, dont des éditions spéciales de C à vous, tournées à l’extérieur. Nous irons notamment à la montagne une semaine en janvier, ambiance "les Bronzés font du ski". Notre seul leitmotiv : se marrer!

On vous annonce aussi sur France 2 pour une émission avec Charles Aznavour...

Il est déjà venu deux fois à C à vous. C’est lui qui a proposé cette grande émission de variétés à France 2. Moi, j’aurai la chance de la présenter.

Comment s’est passée votre grossesse?

Super bien. J’étais à l’aise, en forme, au point de continuer le sport. Depuis, j’ai quasiment perdu les quatorze kilos que j’avais pris.

Avec l’arrivée de Charlie, les priorités changent-elles?

Oui et non. Le rapport au temps se modifie. Mon temps disponible lui est dédié. Mais avoir des enfants ne coupe pas du monde. Je continue de penser qu’il faut aller vers ses envies sans crainte, et faire des choix.

Depuis L’amour est dans le pré, en 2008, on vous a vu changer physiquement. Comme si vous affirmiez votre féminité…

Pas faux. En prenant les rênes de C à vous, j’ai obtenu la liberté totale d’être ce que je suis: une hyperactive qui sait ce qu’elle veut. Je m’éclate professionnellement. Et comme je suis bien dans ma tête, je m’assume physiquement. J’ai mis du temps à comprendre que je pouvais porter des robes, des talons… Une fois bien dans mes baskets, sur les plans professionnel et personnel, j’ai enfin pu trouver le bon mec!

Alessandra Sublet serait-elle un peu princesse?

On est toutes des princesses. Je n’avais pas trouvé le prince charmant, c’est tout. Disons qu’il n’avait pas branché son GPS, mais qu’il a enfin trouvé le chemin.

Et la recette de votre sourire?

Comme je suis d’une nature plutôt gaie, je fais rarement la tête. Et puis je suis si heureuse de travailler dans de telles conditions! Certains penseront que je me crois chez les Bisounours, mais je vous jure que c’est ce que je ressens.

Votre dernier fou rire?

Devant les rictus de ma fille. Et avec Jérémy Michalak venu me raconter les dernières aventures des Anges de la télé-réalité, l’émission qu’il produit. Je suis fière de lui, comme d’Emmanuel Maubert, qui cartonne sur Europe 1, et de Patrick Cohen sur France Inter. C à vous leur porte chance, l’émission nous porte tous. Tiens, je vais d’ailleurs leur demander des comptes !

A quand la chambre de votre fille dans le loft?

Bonne idée ! En revanche, je ne suis pas sûre de prendre Emmanuel ou Jérémy comme nounou.

Et avoir un autre enfant?

Pourquoi pas?

Interview: Eva Roque de Télé 7 Jours

  • 1
Prochainement au cinéma
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
surtout qu'il n'y a pas beaucoup de boulot comme celui là où on accède sans diplôme, sans talent, sans rien et aussi indécemment payé...
  • 0
  • 0
Anonyme | le 29/08/2012 à 13h54 | Signaler un abus
Votre réponse...
Ils ont aimé
Programme TV
  • 20h55 Koh-Lanta
  • 20h50 Deux flics sur les docks
  • 20h45 Faut pas rêver
  • 21h00 Le zapping des 30 ans
  • 20h40 On n'est pas que des cobayes !
  • 20h50 NCIS
    > Tout le programme TV
    La sélection Replay avecTV-replay
    • Profilage Profilage Adèle se joint à l'équipe pour aider à innocenter Chloé, accusée des meurtre ...
    • Rising Star, l'intégralité Rising Star, l'intégra... Rising star est un concours de chant ouvert à tous. Quels que soient leur âg ...
    • Miroir mon amour Miroir mon amour Jalouse de la beauté de sa fille Blanche-Neige, la reine charge un chasseur ...
    > Tout TV-replay
    Audiences TV
    Audience télé du 30/10 (source : Médiamétrie)
    • 28.9% Profilage 7 460 000 téléspectateurs
    • 11.0% Envoyé Spécial 2 769 000 téléspectateurs
    • 8.4% Rising Star 1 909 000 téléspectateurs
    > Toutes les audiences TV