Les Maternelles

Les Maternelles
  • Accueil
  • News(109)
  • Photos(5)
  • Vidéos(15)
  • Présentateurs
  • Vos commentaires
  • Diffusions
  • Replay

EXCLU - Les Maternelles : Daphné Bürki : "Je parle de l’enfance donc je vais me mettre moi-même des barrières"

02/09/2011 - 17h17
  • Partager sur :
  • 1
©

Après plusieurs années passées à Canal +, Daphné Burki fait sa rentrée le lundi 5 septembre 2011 à 8h55 sur France 5 au sein de l’émission Les Maternelles. Si les chroniqueurs sont déjà enthousiastes, la nouvelle présentatrice aborde elle aussi ce nouveau tournant avec le sourire. Première.fr l’a rencontrée lors de la conférence de rentrée de France 5 pour en savoir plus sur sa nouvelle expérience.

C’était une volonté pour vous de quitter Canal + ?

Pas du tout. Ça s’est fait très tard dans la saison. J’étais en train de préparer ma rentrée sur Canal avec Ali Baddou "qu’est ce que je vais faire", "comment on va parler", etc, et j’ai reçu un coup de fil d’Elizabeth Tchoungui qui est la productrice des Maternelles, qui m’a dit "Et si on se rencontrait", . Je l’ai rencontrée, trois jours après ils m’ont fait faire un essai avec toute l’équipe, avec les chroniqueurs, la lumière, le plateau. Je pouvais vraiment me rendre compte du résultat. Et c’était génial. Du coup je lui ai dit après : "deal, on se motive, on y va." Donc ça s’est fait très vite et j’ai dû dire au revoir très vite à mes amis de Canal. Au début on était très tristes et c’était difficile parce que voilà, prévenir tard dans la saison... Je n’avais pas envie de les mettre dans la mouise. Après quand ils ont bien réfléchi et moi aussi, ils se sont rendu compte que c’était compliqué de refuser une émission comme celle-là. C’est une super belle émission Les Maternelles et ça me correspondait pas mal je trouve. Donc ça s’est fait dans la bonne humeur et très vite surtout.

Il y a une bonne entente avec les chroniqueurs ?

Nathalie Le Breton, j’étais fan, donc du coup," main dans la main, c’est parti", là on travaille ensemble étroitement, et Nadia et Thomas (Nadia Daam et Thomas Chauvineau ndlr), ils ont adhéré direct. Par exemple pour les bandes annonces des Maternelles, on récitait seulement le sujet du lendemain et là je leur fais faire des mises en scènes débiles avec des accessoires et ils viennent en courant, ils adhèrent. Donc si on rigole des mêmes choses je pense que c’est déjà gagné. On a enregistré déjà trois émissions et c’était super.

Vous vous êtes replongée dans vos souvenirs de maman pour préparer l’émission ?

Pas du tout. Moi je ne suis pas du tout nostalgique. J’avance jour après jour. Avec ma fille c’est au feeling. Pendant les trois émissions j’ai appris 10 000 trucs que je ne savais pas du tout sur la césarienne, sur l’accouchement, sur le congé maternité, sur la façon de parler à son bébé... J’apprends. Donc je me dis peut-être : "Bon, j’ai foiré là-dessus, je vais devoir me rattraper."(rires) Mais je vais plutôt en avant.

Quels changements allez-vous opérer dans l’émission ?

Il y a beaucoup de choses qui ont changé dans l’émission déjà l’année dernière, donc je ne vais pas tout bousculer. Mais en tout cas au début de l’émission j’ai une sorte d’édito à moi où je vais dire un peu mon humeur du jour, ce qui m’a fait marrer, ce qui m’a énervé. Ça dépendra du thème de l’émission. Si l’émission est sur un sujet plutôt léger, ça sera léger. Si c’est plus difficile et plus lourd, ce sera plus un retour sur une actualité qui m’a interrogée. Il y aura aussi un journal intime. Tous les jours de la semaine et toute l’année on va suivre des familles : une famille homoparentale, la famille Bouglione, des gens qui vont avoir des jumeaux... Moi je trouve ça génial, je suis très friande de ce genre de choses. Et puis à la fin je vais donner mon conseil du jour à prendre ou à ne pas prendre. Vous en ferez ce que vous voudrez.

Vous allez garder le ton que vous aviez dans L’Edition Spéciale ?

Oui. Ils m’ont dit "on aime bien ce que vous faites". Ils ne m’ont pas dit une seule fois "change de personnalité", "mets des robes plus longue" ou "recolore toi les cheveux". Rien. Ils m’ont pris telle quelle. J’ai l’impression que c’est ce qu’il se passe sur France 5, quand je vois la conférence. Ils sont plutôt ouverts. J’ai le droit de m’exprimer telle que je suis en tout cas. Après je parle de l’enfance, du milieu de l’enfant donc je vais moi-même me mettre des barrières. Je vais bosser comme une cinglée  -à la base c’est ce que je fais- connaitre vraiment bien mon sujet avant de débarquer en plateau. Après il faut que ça se passe.

Avez-vous déjà d’autres projets pour France 5 ?

Pour l’instant on se concentre sur Les Maternelles. Mais j’ai l’impression qu’ils sont très ouverts donc si j’ai des idées je n’hésiterai pas à les donner. J’ai toujours fait ça dans la vie alors… Dès qu’il y a un truc qui me passe par la tête, je l’écris et hop, tiens sous la porte ! (rires)

Pauline HOHOADJI

  • 1
Prochainement au cinéma
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Ils ont aimé
    Programme TV
    • 20h55 Mentalist
    • 20h45 Un jour, une histoire
    • 20h45 Meurtres à Saint-Malo
    • 21h00 Rennes / Toulouse
    • 20h40 Le port du Havre, un monde de démesure
    • 20h45 Mince alors !
      > Tout le programme TV
      La sélection Replay avecTV-replay
      • Julie Lescaut Julie Lescaut En plein déménagement, alors que Sarah est en pleine élaboration de grève ly ...
      • Esprits criminels Esprits criminels Après les meurtres de trois hommes par strangulation, l'équipe de profileurs ...
      • Une saison au zoo Une saison au zoo Le quotidien des soigneurs, vétérinaires, responsable, commerciaux ou jardin ...
      > Tout TV-replay
      Audiences TV
      Audience télé du 22/09 (source : Médiamétrie)
      • 20.7% Esprits criminels 5 320 000 téléspectateurs
      • 19.3% Castle 4 986 000 téléspectateurs
      • 15.0% Scènes de ménages 3 380 000 téléspectateurs
      > Toutes les audiences TV