Benedetta et The French Dispatch sélectionnés à Cannes 2021
Pathé/Disney

Le film de Wes Anderson et celui de Paul Verhoeven avaient déjà été sélectionnés l’an dernier.

C’était un secret de polichinelle. Retenus pour l’édition 2020, annulée en raison de la crise sanitaire, The French Dispatch et Benedetta seront en toute logique dans la sélection du Festival de Cannes 2021 qui doit se tenir du 6 au 17 juillet prochains. "Je ne vous donnerai aucun titres à part ceux qui, comme tout le monde le sait, étaient déjà sélectionnés l’an dernier, dont celui de Wes Anderson et celui de Paul Verhoeven. Ils seront de retour en sélection officielle", a déclaré Thierry Fériaux lors d’un question réponse avec la HFPA, rapporte Deadline, qui affirme par ailleurs avoir eu la confirmation du Festival. 

Le compte Twitter du Festival a toutefois précisé que l’information n’était pas encore sûre… Il faudra attendre la conférence de presse du 27 mai pour découvrir la totalité de la sélection officielle de Cannes 2021. Le film d’ouverture est lui déjà connu puisqu’on a appris en début de semaine qu’il s’agirait d’Anette, de Leos Carax, avec Marion Cotillard et Adam Driver.  

Annette ouvrira le festival de Cannes 2021 : La belle bande-annonce du nouveau Leos Carax

Si les conditions le permettent (Thierry Frémaux est très confiant sur ce point), le très attendu long-métrage de Wes Anderson va donc enfin être présenté au public cet été. Tourné à Angoulême, The French Dispatch réunit un casting impressionnant (Benicio del Toro, Adrien Brody, Tilda Swinton, Lea Seydoux, Frances McDormand, Timothee Chalamet, Lyna Khoudri, Jeffrey Wright, Mathieu Amalric, Stephen Park, Bill Murray, Owen Wilson…) et n’avait plus de date de sortie suite à l’abandon de la case du 16 octobre 2020.

Benedetta a lui été recalé au mois de juillet par Pathé en février dernier, ce qui ne laissait guère de doute quant à sa sélection à Cannes 2021. Virginie Efira y incarne une religieuse catholique lesbienne du XVIe siècle. Un film présenté comme du pur Verhoeven par l’actrice : "tout ce qui est au centre de son cinéma - la religion, le sexe et la violence - s'y retrouve et s’unit", expliquait-elle il y a quelques semaines à Vogue

A lire aussi sur Première