Black Widow
Marvel Studios

L'actrice attaque la décision du groupe de sortir le film sur Disney +, car elle signifie pour elle un manque à gagner estimé à plus de 50 millions de dollars...

Si les fans du MCU se demandaient si Scarlett Johansson aurait la possibilité de revenir dans un autre film de la franchise, après Black Widow, la réponse semble désormais évidente : Scarlett Johannson et les Avengers, c'est terminé ! L'actrice vient d'intenter une action contre la société mère, Disney, alléguant que la décision de diffuser le film sur Disney + tout en le sortant en salles, va à l'encontre de  son contrat, et cela lui ferait perdre des dizaines de millions de dollars.

La jeune Black Widow est jouée par Ever Anderson, la fille de Milla Jovovich

En effet, selon le Wall Street Journal, la star de Black Widow soutient que dans le deal initial, Marvel garantissait une sortie exclusive en salles et que son salaire était largement basé sur la performance au box-office du film. La décision de sortir le film sur Disney + devrait ainsi représenter un manque à gagner de plus de 50 millions de dollars pour Scarlett Johansson, a déclaré au WSJ une source proche de son contrat. Car après un démarrage très solide, le film a connu une chute spectaculaire et même historique de sa fréquentation en salle. A l'heure actuelle, il ne cumule que 159 millions $ aux USA et 350 millions à l'international. Plutôt très faible pour un blockbuster Marvel.

"Disney a intentionnellement induit la rupture de l'accord par Marvel, sans justification, afin d'empêcher Mme Johansson de tirer pleinement parti de son contrat avec Marvel", allègue la plainte, qui précise qu'après avoir appris que Black Widow serait également disponible en streaming, les représentants de Johansson ont tenté de renégocier son contrat.

L'affaire portée en justice, cela ne plaît guère à Disney. Le groupe aux grandes oreilles a directement répondu, en faisant une déclaration cinglante au New York Times, affirmant que cette plainte n'a "aucun fondement". Allant plus loin, le géant la trouve "triste et désolante, dans son mépris insensible pour les effets mondiaux horribles et prolongés de la pandémie de COVID-19… Disney s'est pleinement conformé aux exigences de Mme Johansson et de son contrat et en outre, la sortie de Black Widow sur Disney + avec Premier Access a considérablement amélioré sa capacité à gagner une rémunération supplémentaire, en plus des 20 millions de dollars qu'elle a déjà reçus à ce jour."

Après ça, on voit mal Natasha Romanoff repartir pour de nouvelles aventures au sein de la franchise...

A lire aussi sur Première