Resident Evil de Netflix
Netflix

Une scène d'ouverture avec l'armée américaine, durant la guerre civile au Penamstan.

Quelques semaines avant sa mise en ligne, Netflix a publié un long extrait de la scène d'ouverture de sa nouvelle série animée originale Resident Evil: Infinite Darkness, adaptée du jeu vidéo. On découvre les trois premières minutes, montrant un déploiement de l'armée américaine durant la guerre civile au Penamstan. Alors qu'un des leurs hélicoptères est soudainement abattu, l'unité Mad Dogs dirigée par Jason de Ray Chase, va à l'encontre des ordres et tente de secourir leurs camarades blessés. On nous précise que cette scène a lieu en 2000, six ans avant les événements de la série.


En 2006, Leon S. Kennedy et Claire Redfield, les deux héros du jeu Resident Evil 2, seront de retour. A l'époque, ils étaient coincés dans Racoon City et Leon était un flic paumé aidant la soeur de Chris à retrouver l'agent de l'équipe Alpha du S.T.A.R.S. On comprend dans la vidéo que, cette fois, ils combattront les zombies dans la Maison Blanche !

Le pitch officiel de la série : "En 2006, des traces d’accès interdit à des fichiers présidentiels secrets ont été découvertes sur le réseau informatique de la Maison Blanche. L'agent fédéral américain Leon S. Kennedy (Nick Apostolides de Resident Evil 2 de retour pour faire la voix) fait partie du groupe invité à la Maison Blanche pour enquêter sur cet incident. Pendant ce temps, Claire Redfield (Stephanie Panisello de retour), membre du personnel de TerraSave, rencontre un dessin mystérieux réalisé par un jeune garçon dans un pays qu'elle a visité alors qu'elle apportait son soutien à des réfugiés. Hantée par ce dessin - qui semble être une victime d'une infection virale - Claire lance sa propre enquête."

Resident Evil: Infinite Darkness comprendra 4 épisodes et sera diffusée sur Netflix le 8 juillet prochain, à l'occasion du 25e anniversaire de la franchise.